Se revoir par hasard

Se revoir par hasard

Il y a des gens qu’on n’a pas vu depuis longtemps, et que ça ferait drôle de recroiser, par hasard, au détour d’une rue ou d’une station de métro. Drôle dans le sens surprenant, et pas vraiment agréable. Un ancien prof à qui on en a fait voir de toutes les couleurs, et inversement ; un ex avec qui ça s’est mal terminé ; un cousin, un oncle, une tante avec qui on s’est plus ou moins brouillé, mais bon, c’était des broutilles, pas vraiment d’importance, mais quand même ; un ami quitté sur un coup de colère, qu’on n’a jamais osé rappeler…

Et alors qu’est-ce qu’on leur dit ? On est un peu honteux, c’est bizarre, et en même temps, les torts étaient partagés, non ? À l’époque, on a fait ce qu’on a pu. Chacun a fait comme il a pu.

Peut-être peut-on voir, dans cette rencontre inattendue, l’opportunité de rééquilibrer quelque chose, l’occasion de prendre le risque de s’expliquer. Peut-être aussi peut-on se dire que non, ce n’est pas la peine, tout ceci appartient décidément au passé.

Deux façons de répondre à ce signe que nous envoie la vie. Deux façons de tourner la page et d’oublier ce qui doit l’être.

el la plume

Laisser un commentaire