Pantoum

Pantoum

Un pantoum (quel joli nom, n’est-ce pas ?) est un poème particulier, composé de trois quatrains (trois fois quatre vers, les vers étant de la longueur de votre choix), en rimes alternées (a.b.a.b), qui possède des vers répétés : le second vers du premier quatrain devient le premier vers du second quatrain, le second vers du second quatrain devient le premier vers du troisième quatrain, et (non, ce n’est pas terminé), le quatrième vers du premier quatrain devient le troisième vers du second quatrain et le quatrième vers du second quatrain devient le troisième vers du troisième quatrain. Vous êtes perdu ? C’est normal !

Si l’on représente chaque vers par une lettre, cela donne :

A

B

C

D


B

E

D

F


E

G

F

H

Sur cette base, voici mon poème :


Protégé des poussières qui s’envolent,

Il est immobile, derrière la fenêtre.

Protégé du boulevard qui résonne,

Il a appris : ne rien faire d’autre qu’être.

Il est immobile, derrière la fenêtre,

L’odeur du tabac dans sa gorge est fixée,

Il a appris : ne rien faire d’autre qu’être,

De sa tasse de thé file la fumée.

L’odeur du tabac dans sa gorge est fixée,

Il savoure cet instant sans détour,

De sa tasse de thé file la fumée,

La solitude, son amie de toujours.


Et maintenant, à vous de vous essayer au pantoum ! Postez votre poème dans les commentaires ci-dessous 😉

ellaplume

Une réaction au sujet de « Pantoum »

Laisser un commentaire