Ma découverte du Journal Créatif

Ma découverte du Journal Créatif

Bonjour à tou.te.s !

Un petit article de blog (une fois n’est pas coutume) pour vous parler d’un « truc » qui m’occupe beaucoup en ce moment (d’où une moindre production de textes courts, hum hum) : le Journal Créatif !

Qu’est-ce que ce « truc » ?, me direz-vous, et vous aurez bien raison de vous y intéresser, car le concept (et la pratique) sont assez formidables !

Le Journal Créatif a été conçu par Anne-Marie Jobin, dans la rencontre de théories de la créativité, de la psychologie, de l’art-thérapie, le tout sur un support de type « journal intime » (vous savez, ce truc avec un petit cadenas que vous aviez quand vous étiez ados…)

Le principe consiste à « aller à la rencontre de soi » grâce à de très nombreuses techniques d’écriture, de collage et de dessin (dialogues, écriture automatique, diagrammes en bulles, collages de formes, dessins spontanés, mandalas, remplissage de silhouettes…) permettant de stimuler sa créativité, gérer ses émotions et son stress, trouver en soi les ressources nécessaires pour résoudre des questions ou des problèmes, et cela dans un juste équilibre entre création et introspection.

En ateliers, l’animateur.trice propose des thèmes à explorer et des techniques de travail, chacun travaille sur son journal, et décide d’échanger ou non avec les autres sur ce qui s’est passé pour lui au cours de l’atelier (non non, t’es pas obligé.e de montrer ta page !)

Je découvre le Journal Créatif comme un puissant outil de changement, renforcé et ancré par le contact avec la matière. Et si vous avez envie de vous lancer, sachez qu’un cahier A4 à feuilles blanches, quelques feutres, des images de magazine et un bâton de colle suffisent ! Moi depuis que j’ai commencé, j’ai toujours une trousse et un carnet dans mon sac 😉

Mon Journal Créatif toujours sur moi... Merci copine pour la photo ! ;)
Mon Journal Créatif toujours sur moi…
Merci copine pour la photo !

Je me forme cette année pour obtenir la certification « Animatrice du Journal Créatif » et pouvoir proposer des ateliers. Cette formation de 150h se passe avec Anne-Marie Jobin elle-même, et trois autres formatrices tout aussi extras 😉 via l’école Le Jet d’Ancre (www.journalcreatif.com)

Si vous avez envie de tenter l’aventure, je vous conseille le livre « Le nouveau journal créatif », une mine d’infos et de propositions pour pratiquer !

Et pour finir, je ne résiste pas à une petite présentation métaphorique et poétique du journal, que j’ai écrite en développant l’image du « jet d’ancre » (oui oui, avec un « a ») d’Anne-Marie :

On pourrait dire que le journal créatif est un navire qui vogue sur la mer de notre monde intime. Cette mer, c’est nos expériences, notre vécu, nos activités, peuplée de nos émotions, de nos relations, de nos amis, notre famille… Ce bateau qui vogue sur cette mer si riche, claire à certains endroits et sombre par d’autres, plus ou moins profonde en fonction des endroits, parfois accueillante et parfois terrifiante, dans laquelle il y a des poissons, des tortues, des dauphins… et aussi des êtres imaginaires, ce bateau c’est le journal créatif, et à son bord il y a du monde ! Il y a le chercheur, biologiste, botaniste, qui analyse, cherche à comprendre comment cette mer fonctionne, quels sont ses courants, quels sont les êtres qui la peuplent ; il y a le capitaine, qui propose des itinéraires, aide à garder le cap en cas de mauvais temps et tient la barre quand il y a des récifs ou du brouillard ; il y a le pêcheur qui lance sa ligne ou ses filets pour aller prélever les ressources de cette mer et s’en nourrir ; il y a le vétérinaire qui ramasse les animaux blessés pour les soigner et les oiseaux mazoutés pour les nettoyer, puis les rejeter à l’eau ; il y a l’explorateur qui prend des photos et admire le paysage, profite de la traversée… Et tout ce beau monde vogue et voyage, jette parfois l’ancre pour s’attarder dans un endroit propice ou au contraire quand il y a trop de houle, et parcourt cette mer pour mieux la connaître, pour peut-être la soigner, pour l’aider à laisser une place à chacune des espèces qui l’habite, et accueillir sur son pont et dans ses cales tout les secrets qu’elle a envie de lui livrer. Bon voyage !

Laisser un commentaire